Voyage

Exposition de photographies humanitaires Luis Valtueña au CentroCentro

Pin
Send
Share
Send
Send


Des survivants cherchent refuge auprès du photographe Olmo Calvo

Du 3 au 28 février vous avez la possibilité de voir à Madrid le exposition de photographies humanitaires qui rassemble le travail des finalistes et gagnant du prix Prix ​​Luis Valtueña, dans sa XIX édition, convoquée par Médecins du monde.

Cette exposition que vous pouvez visiter gratuitement Il entreCenterCenter, dans le Cibeles Palace, siège actuel de la mairie de la capitale.

Le gagnant du prix cette fois-ci est le photographe cantabrique Orme chauve avec sa série «Survivants en quête de refuge», avec des images de Syriens, Irakiens et Afghans fuyant la guerre, se dirigent vers les pays du nord de l’Europe.


Travaux de Santi Palacios dans l'exposition de photographies humanitaires à CentroCentro

Ces photos montrent leur diaspora à travers les frontières de pays tels que la Grèce, la Serbie ou la Macédoine, qui a atteint son apogée médiatique maximale au cours du dernier été de 2015.

Dans l'exposition, vous pouvez également voir les travaux des photographes finalistes, tels que le PérouMiguel Mejía Castro, qui a présenté cette série de photos «La douleur du retour, victimes innocentes entre 1980 et 2000».

Cette série de photographies montre les conséquences de la confrontation entre le groupe de guérilleros Sendero Luminoso et l'armée péruvienne.

Pour sa part Santi Palais Châtaigne Il a également été finaliste de la série «Des milliers de vies en jeu pour rejoindre l'Europe», avec des photos qui reflètent le drame du voyage en mer à bord de fragiles bateaux en plastique fabriqués par des milliers de personnes entre la Turquie et l'île grecque de Lesbos. .


La douleur du retour du photographe Miguel Mejía

«Dortoir de Madrid» est la série de photos de Javier Pebble Bagur, un autre des finalistes, qui montre des endroits où les sans-abri passent la nuit dans la capitale.

Il Prix ​​Luis Valtueña de photographie humanitaire internationale Il est convoqué à la mémoire de quatre collaborateurs assassinés au Rwanda en 1997 et en Bosnie en 1995 alors qu’ils travaillaient à des projets d’action humanitaire:Flors Sirera, Manuel Madrazo, Mercedes Navarro et Luis Valtueña, ce dernier photographe reporter de l'agence de couverture.

Le Horaires des expositions de photographies humanitaires Luis Valtueña Ils sont du mardi au dimanche, de 10 à 20 heures, étant fermés le lundi.

<>

Pin
Send
Share
Send
Send